Clicky

Carnet de route

26 juillet - jour 38

Dicton du jour : "Le monde est un livre et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page."
Étape entre le Porteil de Mantet et la cabane Arago (sous le Canigou) (2100m):
28,2 km pour 920 de positif et 1190 de négatif en 09h50.
Départ en douceur sur le GR de pays du tour des réserves naturelles jusqu'au Pla de Guillem, superbe et magnifique tracé,  d'où nous prenons le GR T83 du tour du Canigou jusqu'au refuge de Mariailles, que nous atteignons vers 13h00, sous un ciel mi-couvert, mi-nuageux.
Au refuge, nous prenons une douche, dans tous les sens du terme, pour nous laver et un déluge orageux du ciel,
encore une fois on esquive bien!
Nous repartons à la suite d'une accalmie vers 15h30, direction la cabane sous une pluie régulière et fine et posons nos sacs 
dans ce très petit abri qui pourra accueillir 4 promeneurs humides!
Très belle étape sur d'immenses pâturages et de magnifiques vallées avec encore quelques isards et marmottes en guise de compagnons.


NDLR:  la version a été corrigée et de plus, j'ai reçu de magnifiques photos ! Profitez-en bien.


Profil de l'étape:  Portail de Mandet  - cabane Arago

25 juillet - jour 37

Dicton du jour : "L'essence de la vie? Biodiversifier ses idées sur les chemins du monde et faire voyager ces cinq sens."
Étape entre le Pla de Cedelles et le Portail de Mantet (2400m):
23,2 km pour 1890 de positif et 1410 de négatif en 09h00.
Les Castors seniors ont eu du mal à reprendre le rythme !!! 
Départ 07h15, sous un beau soleil très frais, en sentier de sous-bois très agréable,jusqu'à la cabane de I'Orri d'où nous prenons 
la direction du pic de la Fossa del Gegant, 2800m, nous continuons ensuite en ligne de crêtes jusqu'au pic de la Vaca 
où nous déjeunons. Le ciel se bouche, nous repartons par le côté Espagnol jusqu'au Porteille de Mantet à 2412 m que 
nous dépassons de 2 km pour poser la bivouac.I 
Le ciel s'est assombri et la brume descend avec un vent glacial !
Vivement I'été !!
Magnifique étape de montagne et encore beaucoup d'isards à observer et même de très près, incroyable !!

Profil de l'étape : Pla de Cedelles - Portail de Mantet

24 juillet - jour 36

Dicton du jour ; “On ne voyage pas pour se garnir d'exotisme et d'anecdotes mais pour que la route vous plume, vous rince, vous essore."

Étape entre le lac des Bouillouses et Plat de Cedelles (1911m, 3 km après Planés).
Après un jour et demi de repos, les sacs chargés à bloc pour les 9 prochains et derniers jours, les retraités retrouvés, nous démarrons sur le GR 10, belle et large trace qui nous mènera par les sous-bois de pins bien ombragés et frais tout en descente douce jusqu à Bolquère où nous déjeunons. Nous reprenons jusqu’à la Cabanasse où un collègue à Steph, Jacques, qui nous a accompagnés depuis le lac nous quitte. 

La suite nous rappelle à l'ordre, 400 m de positif sur 3 km avant de poser notre bivouac avec encore une vue splendide.

22,5 km pour 811 de positif et 910 de négatif en 6h50. Étape très agréable pour se remettre dans le bain sous un ciel bleu 

qui se voile en fin de journée. 



Profil de l'étape: lac des Bouillouses - Plat de Cedelles

23 juillet - jour 35

Dicton du jour : "Lorsque tu es arrivé au sommet de la montagne,continue de monter."
 Aujourd'hui, c est une journée complète de repos, lever vers 07h00, ptit dej et arrivée du ravitaillement vers 11h00.
Nous préparons nos sacs pour le départ de demain et vers 12h30, pique-nique bien sympathique en bonne compagnie!!
Moment agréablel Grand merci aux ravitailleurs.
Fin de journée, nous nous retrouvons seuls et prêt à reprendre notre chemin dès que nos 2 compères (Didier & Bernard) nous aurons rejoints.

Profil de l'étape    étape de repos aux Bouillouses

Quelques statistiques pour bien mesurer la performance

667

km parcourus

41174

Montés D+

39716

descendus D-

à ce jour, le tout parcouru en 257 heures de marche

22 juillet - jour 34

Dicton du jour : "Voyager c'est demander d'un coup à la distance ce que le temps ne pourrait nous donner que peu à peu."
Étape : Estany de I'Estanyol au lac des Bouillouses.
Énorme étape de 9 kil pour 125 m de positif et 405 de négatif en 02h15.
Le bonheur de se lever à 06h45,et de démarrer en plat descendant tranquillement jusqu'au Bouillouses que nous atteindrons vers lOh,
juste pour la pause café / gaufres à I'auberge du Carlit !!
Le ciel est magnifiquement bleu, pas un vent et cette vallée est vraiment splendide, plein les yeux sous cette lumière matinale.
A midi, nous nous offrons le luxe d'un bon repas à I'auberge, et trouvons un ptit emplacement bivouac bien sympa ,
en milieu d'après-midi, qui nous permettra de nous reposer jusqu'à samedi matin et d être ravitaillé demain!
 En attendant, on profite de ces moments de "détente" ! 
Bonne journée.

Profil de l'étape: Estany de I'Estanyol - lac des Bouillouses

21 juillet - jour 33

Dicton du jour: "Dans un voyage, le plus long est de franchir le seuil."
Étape entre 2 km après le Pas de la Caze et l'Estany Estanyol. Belle étape qui nous fait démarrer, une fois n'est pas coutume,
 par du plat sur une courbe de niveau jusqu'au col de Puymorens à 1920, en passant par les anciennes mines de Pimorent,
nous empruntons ensuite une trace bien roulante et en pente douce qui nous conduit au Portella de Lanos à 2468m, 
pour redescendre vers l'étang de Lanoux où nous déjeunons. Ensuite, nous longeons l'étang et sortons au Portella de la Grava
 pour redescendre sur l'Estanyol où nous poserons notre bivouac.
Très belle étape, sur ces chemins bien roulants avec quelques marmottes et beaucoup de chevaux,qui nous aura fait faire
25 km pour 1060 de positif et 970 de négatif en 08h20. 
Bonne soirée

Profil de l'étape : Pas de la Caze et l'Estany Estanyol

20 juillet - jour 32

Dicton du jour: "Où le pied ne va pas, le regard peut atteindre, où le regard s'arrête, I'esprit peut continuer."
Étape entre I'Estany de Ransol et 2 km après le Pas de la Caza. 25,8 km pour 1615 de positif et 1860 de négatif en 09h25.
Cette dernière étape en terre Andorrane aura été d'une exceptionnelle beauté, encore 3 cols à plus de 2550m 
nous aura offert des vues magnifiques, une météo avec nous, soleil pour démarrer et déjeuner, couvert dans I'après midi 
et I'orage lorsque nous étions à I'abri, au Pas de la Caze où nous avons ravitaillé en tabac et carburant !!!!!
Nous avons dépassé de 2 km I'antre de la consommation, trop violent d'un coup pour nous,
et plantons la tente, juste avant un orage qui tombe en ce moment-même, 
trop tard nous sommes à l'abri.
Bonne soirée.

Profil de l'étape : Estany de Ransol - 2 km après le Pas de la Caza

Encourageons-les

Dans 15 jours, l'aventure du VIllegail'trek sera terminée...
Aujourd'hui, nous avons lancé une affichette pour aider à faire connaître l'action de ces courageux randonneurs.
Ils ont souhaité dédier leur geste sportif à une bonne cause, ne les décevons pas.
Vous êtes nombreux à nous suivre (malgré la longueur, 45 jours c'est long...).
Nous avons besoin d'être encore plus connus
et vous pouvez nous aider:
  • en continuant à nous suivre
  • en partageant (encore une fois) un maximum sur les réseaux sociaux
  • en diffusant l'affichette dans les commerces de votre région, vous pouvez la télécharger en cliquant sur le lien ci dessous ( ce serait intéressant de toucher des lieux à forte fréquentation)


Au nom de l'équipe, je vous remercie.


19 juillet - jour 31

Dicton du jour : "Ne crains pas d'avancer lentement, crains seulement de t'arrêter."
Un mois que nous avons pris le chemin!!
La nuit fut encore d'un calme profond, à 2300 m! Nous entamons par une montée de 200m de positif puis longeons les crêtes 
entre les pics de Percanela et La Burna a 2600, avant de redescendre de 1000 jusqu'au magnifique petit village de Llorts 
où nos deux retraités nous ravitaillent à I'heure et avec des cadeaux !!
: chocolat, fromage,s aucisson et saucisses! La classe I
Heureux de les revoir et en forme en plus! Ces Vieux !!!!!
Nous reprenons le chemin par un sentier ombragé jusqu'à El Serrât et montons directement jusqu'au col Dels Meners à
2700m, dans le parc naturel de La vallée de Sorteny.
Nous redescendons jusqu'à I'Estany de Ransol à 2460, où nous posons nos sacs.Le soleil est encore là, 
donc une bonne douche bien chaude, 8 ou 10 degrés, dans le torrent!! Trop bon!
Nous montons ensuite la tente et le ciel commence à se couvrir, à voir pour la nuit, mais nous sommes à I'abri !
Étape magique dans cette principauté d'Andorre, d'une diversité extraordinaire et d'une magnifique flore.
21,4 km pour 1690 de positif et 1580 de négatif en 08h40.
Bonne soirée,

Profil de l'étape: Basse de la Burna - Estany de Ransol

18 juillet - jour 30

Dicton du jour : "On ne trébuche pas sur une montagne mais sur une pierre."
Étape entre le Refuge de Baborte et Basse de la Burna ,2350m.
Pour changer, nous démarrons vers 07h par une descente de 500 de négatif jusqu'au Pla de Boet, superbes pâturages,
pour remonter jusqu'au refuge de Baiau, non gardé,à  2517m, où nous déjeunons vers 11h30 à I'intérieur puisque le vent est 
froid malgré le soleil. Nous reprenons par des éboulis jusqu'au col des Estany Forçats à 2743m qui met fin à notre périple Espagnol 
et nous ouvre les portes de I'Andorre. Une grosse descente de 1000 de négatif nous fait arriver à Bordes dels Prats Nous
où un Andorran bienveillant nous offre un bon Coca bien frais !!!ll et le bienvenu puisque ensuite un mur nous emmène
 jusqu'à notre bivouac de ce soirl Belle et somptueuse étape d'une variété exceptionnelle et quelques marmottes !! 
En tout, 21.5 km pour 1740 de positif et 1730 de négatif en 09h30.
 Bonne soirée

Profil de l'étape : Refuge de Baborte - Basse de la Burna

N'oubliez pas de consulter l'onglet Médias

de nouvelles photos et une vidéo chaque jour c'est par ici

17 juillet - jour 29

Dicton du jour : "Un défi devient un obstacle seulement lorsque tu t'inclines devant lui."
Étape entre la cabane de Guerossos et le refuge de Baborte (2392m).
Après une bonne nuit dans cette jolie cabane,nous démarrons, pour pas changer,par 550 de positif dans des éboulis 
que nous franchissons sans trop de difficultés jusqu'au col de Certascan, à 2586m qui nous fait basculer sur une splendide vallée boisées.
Au refuge de Certascan, nous nous offrons une pause chocolat chaud et une part de gâteau maisonll un régal !
La descente nous mène au Pla de Boavi à 1450m, où nous déjeunons !
La reprise est simple, 1000m de positif sur 7km,au départ sous de superbes sapins pour finir par de beaux pâturages afin d'arriver au col de Sellente à 2488m d'où nous prolongeons sur le refuge de Baborte où nous planterons la tente.
Cette superbe étape, de 20.5 km pour 1550 de positif et 1510 de négatif en 08h15 nous aura fait traverser de magnifiques vallées boisées.
Bonne soirée.

Profil de l'étape : cabane de Guerossos - refuge de Baborte

16 juillet - jour 28

Dicton du jour: "C'est justement la possibilité de réaliser un rêve qui rend la vie intéressante."
 Étape entre quelque part dans la vallée de Riberas de Pilas et la cabane de Gerossos à 2050m ,19.5 km pour 1530 de positif 
et 1210 de négatif en 08h45.
Notre réveil fut d'une beauté incroyable, une petite bande de biches et dagets à 50 m de la tente en train de grignoter!! le paradis !
Nous entamons par une ascension d'environ 500m dans des éboulis et enchaînons 3 cols successivement, 2481 m puis col de Curios 2460 
et col de Calberante 2608 m puis descendons entre les étangs Majors, De sens et De la gallina 
jusqu'au refuge Mont-Roig (alpiniste espagnol qui a gravi des 8000 m) où nous déjeunons,sous un soleil radieux.
Nous reprenons la descente jusqu'au hameau de Noarre à 1600 m et remontons d un bon 400 jusqu'à notre halte pour la journée 
dans cette superbe cabane toute neuve!!!! Lavage du linge et de nos corps !!
Une journée magnifique et encore des paysages d' une beauté sans limite.
Bonne soirée,

Profil de l'étape :  vallée de Riberas de Pilas - cabane de Gerossos

Se situer

15 juillet - jour 27

Dicton du jour: "Voilà pourquoi j'ai voyagé à pieds, par simple amour du vent et de la terre."
 Étape entre I'Estany de Montanyo et quelque part dans la vallée de Ribera de Pilas.22,5 km pour 1515 de positif et 1680 de négatif en 09h40. 
Après une merveilleuse nuit, encore en plein parc national,nous démarrons sous un ciel dégagé et froid. 
D'entrée, des éboulis et une belle galère pour trouver notre itinéraire jusqu'au refuge non gardé d'AirotoGracia,
magnifique petit refuge de montagne,à peine 7 km en 04h30 .Nous déjeunons à côté du refuge
 et reprenons nôtre chemin jusqu'à Alos d'Isil, sans problèmes.
C'est après que ça se complique de nouveau,pour faire 3 km dans la vallée de Ribera de Pilas nous mettrons 2h 
et décidons de planter notre tente sur un bout de terrain plat, à 2000m,avec superbe vue sur la vallée ! 
Une étape difficile par I'intensité de la concentration et magnifiquement sauvage et belle.
Bonne soirée

14 juillet - jour 26

Dicton du jour: "Le voyageur est celui qui se donne le temps de la rencontre et de I'échange. "
Étape entre I'Estany de Mangades et I'Estany de Montanyo (2182m): 21,5 km pour 1240 de positif et 1550 de négatif en 09h00.
La nuit fut d'un calme absolu, en plein parc national. Au réveil, brouillard dense, froid, humidité partout !
Pas grave, bon ptit dej et c'est parti I Direction Port de la Bonaigua. Montées et descentes se succèdent sans trop de difficultés majeures.
A midi, nous déjeunons près de refuge de Saboredo à 2310 m, le soleil revient timidement, ce qui nous permet de sécher la tente.
Nous repartons ensuite direction le Port de La Bonaigua sous un ciel qui s'éclaircit de plus en plus à notre grande joie ll
Au port, nous continuons,avec quelques difficultés à trouver la trace, heureusement qu'il y a les cartes et la boussole 
afin de trouver le bon itinéraire jusqu'à notre bivouac que nous installons vers 16h 30 avec encore un peu de soleil qui vas vite 
disparaître au profit d'un vent froid. Trop tard, nous sommes à I'abri et tout secs!!! 
Encore une très belle étape avec de superbes vallées !

Profil de l'étape : Estany de Mangades  - Estany de Montanyo

13 juillet - jour 25

Dicton du jour: "La marche ne consiste pas à gagner du temps, mais à le perdre avec élégance."
 Étape entre le refuge de Conangles et Estany de Mangades (2392m) en 09h avec 1710 de positif et 1001 de négatif et 20 km.
Après une bonne nuit, nous repartons bien chargés avec un ciel couvert et sec, qui dure 10 min. 
Il y a toujours une étape qui sort du lot et c'est celle-ci. Brouillard, pluies, neige fondue, erreur d'itinéraire, ruissellement
 sur le sentier, végétation d'un bon mètre qui détrempe plus que la pluie, bref la totale !!
Nous arrivons vers midi au refuge de la Restanca, et trempés,déjeunons sous un abri, ce qui nous réchauffe et nous booste pour repartir.
Nous continuons encore pendant 2 heures et décidons de poser la la tente en plein parc national.
 Il pleut toujours quand nous la montons. A I intérieur c'est un capharnaüm !!
Mais on est au sec, enfin presque et toujours heureux ! 
Bonne soirée.

Profil de l'étape : refuge de Conangles -  Estany de Mangades

Un peu de géo

Les départements traversés sont : les Pyrénées Atlantiques (64), les Hautes Pyrénées (65), la Haute Garonne (31), l'Ariège (09) et les Pyrénées Orientales (66).  Sont aussi traversées, la Principauté d'Andorre et l' Espagne (visitée à plusieurs reprises puisque la HRP est à cheval sur la frontière).

12 juillet - jour 24

Dicton du jour: "Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages mais à avoir de nouveaux yeux."
Étape entre la cabane de Llanglos et le refuge de Conangles : 8.5 km pour 255 de positif et 650 de négatif.
La nuit fut agitée, vers 22h un orage avec pluies, éclairs et tonnerre d'une belle violence dura quasiment 2 h à tourner dans le cirque 
et nous avons compris pourquoi la cabane était haubanée, des rafales de vent énormes. Ça souffle à 2200m!
Nous levons le camp à 08h et arrivons à Conangles vers 10h30 où nous allons attendre notre ravitaillement pour les 7 prochain jours  
dans I'après-midi . Ça nous fera un bon repos et merci à la sœur de Steph de faire ce complexe ravitaillement.
16h00 comme prévu, le ravitaillement est là, pile entre deux averses d orages !
Nous sommes gâtés, quelques friandises en sus!!! La température a beaucoup baissé.
La nuit va être bonne.! Bonne soirée

Profil de l'étape : cabane de Llanglos - refuge de Conangles

11 juillet - jour 23

Dicton du jour: "Ce n est pas le but de la promenade qui est important mais les petits pas qui y mènent."
Étape entre la cabana Santa Anna et le Refugi d'Anglios (non gardé),27 km pour 1775 de positif et 1227 de négatif en 09h10.
Après une nuit agitée où nous avons vaillamment défendu notre nourriture contre les attaques incessantes d'une fouine,
nous démarrons par une douce descente de 6 km pour 300m. Une petite pause café au mignon camping de I'Aneto 
nous permet d' attaquer sereinement une petite montée de 15 km pour 1600 de positif qui débute en douceur 
par une piste forestière en sous-bois de sapins et fini ardemment par de la roche et pierriers, très raide 
jusqu'au col de Vallibierna à 2732m.
La descente jusqu'au refuge del cap de Llauset, un peu technique,se passe bien.
Nous prolongeons jusqu'au refuge d'Angllos où nous posons nos sacs dans une magnifique petite cabane en bois que nous partageons 
pour cette nuit avec un Espagnol (encore un environnement de rêve avec ses lacs et rivières).
Superbe étape, des vallées et des paysages splendides et avec du soleil !
Un bon bain nous prépare pour une bonne nuit.

Profil de l'étape  cabana Santa Anna - Refugi d'Anglios

10 juillet - jour 22

Dicton du jour : "S'en aller, c est gagner son procès contre I'habitude."
Étape entre Las Tuertas et la cabana Santa Ana. 20,2 km pour 1420 de positif et 1920 de négatif en 09h00.
Étape très éprouvante physiquement, on démarre par 800 de positif sur 7 km jusqu'au col Collado de Grist à 2865m,
droit dans la pente,avec des éboulis à n'en plus finir et 3 névés à passer mais sans cramponsI
Le ciel s'est chargé, avec un vent froid!
La bascule est pire, un mur à descendre jusqu'au lac de Llardaneta où nous faisons notre pause café !
Le soleil revient et la descente devient moins technique, mais pas pour longtemps,nous remontons jusqu' au lac Ibon de Grist 
où nous devons lever en permanence les genoux jusqu'au menton!
 Nous déjeunons au lac sous un beau soleil qui ne nous quittera plus! On passe le Collada de la Pllana à 2701m, 
et la descente jusqu'à notre bivouac,1500m, et infernal, que de la roche et des éboulis. On pose les sacs vers 16h30, vidés d'énergie,
 et pour recharger un peu, on « claque »un déjeuner...trop faim !!!!!
La cabane sera notre toit pour la nuit !
Bonne soirée. 

Profil de l'étape : quelque part vers Las Tuertas -  cabana Santa Ana

9 juillet - jour 21

Dicton du jour : "Voyager c'est grandir. C'est la grande aventure, celle qui laisse des traces dans I'âme."
Étape entre la centrale de Barrosa et quelque part vers Las Tuertas.
26,4 km pour 1900 d'ascension et 1050 de négatif en 08h45.
Nôtre emplacement de bivouac nous fit passez une nuit de rêve !! Au réveil à 06h00, grand ciel bleu sans vent. 
Nous démarrons avec 1000 m de positif sur 10 km par une piste forestière, très agréable a marcher, 
qui nous mène au col de Urdiceto à 2314 m. En cours d'ascension, nous faisons notre pause café 
à une petite cabane superbe, panorama époustouflant !
Après le col nous descendons par le GR11 jusqu'à la cabana Sallena à 1700m où I'on devait normalement bivouaquer.
Nous y déjeunons, toujours avec un panorama digne de ce nom!! 
Nous finissons la descente jusqu'au camping El Forcallo, superbe ,a 1500 m et continuons par le GR 11.2 jusqu'à 
Las Tuertas à 2540 m où nous posons nos sacs dans un décor de film de trappeurs!! 
Nous en profitons pour laver notre linge et nous doucher dans une eau glacée mais tellement agréable. 
Cette étape est vraiment magnifique par la diversité de ses paysages somptueux et une flore exceptionnelle.
Une petite erreur de lecture de carte nous a fait faire deux bons km gratuits !!!!
Nous avons croisé un marcheur de Pennautier qui faisait la traversée dans le sens opposé .Bonne route a lui ! 
Bonne soirée

Profil de l'étape : centrale de Barrosa - quelque part vers Las Tuertas

8 juillet - jour 20

Dicton du jour: "Le bonheur ne se trouve pas au sommet de la montagne mais dans la façon de la gravir."
Étape entre la cabane de l' Aguila et la Centrale de Barrosa, 27.8 km pour 1400 de positif et 2100 de négatif en 09h10.
Après une nuit au sec dans la cabane et la pluie à I' extérieur, nous décollons vers 07h30 dans un brouillard à couper au couteau 
qui va nous accompagner jusqu'au col de Hourquette de Heas à 2610m où pour les 50 derniers mètres, les mains sont utiles. 
Nous basculons et à mi-pente faisons notre pause café, toujours dans un brouillard un peu moins dense mais présent.
Nous passons le col de Hourquette de Chermentas et continuons jusqu'au lac de Barroude,avec des isards comme
accompagnants qui se déplacent avec une dextérité extraordinaire. Au lac nous déjeunons, le soleil revient et nous avons 
comme voisins de table 2 beaux isards à 150m! Nous passons ensuite le col de Barroude à 2535m et descendons côté espagnol 
dans la vallée de Barrosa, magnifique, marmottes et Isards à foison, jusqu'au refuge de Barrosa non gardé et propre!! 
Nous prolongeons notre chemin jusqu'à la centrale de Barrosa où nous trouvons un bel emplacement pour notre bivouac.
Une bien belle étape et comme dit Stéphane, "Qui ouvre I'appétit !!!"
Bonne soirée.


Profil de l'étape : Cabane d'Aguila - centrale de Barrosa

7 juillet - jour 19

Dicton du jour : " Il n'y a pas de chemin vers le bonheur, le bonheur est le chemin."
Étape entre Gavarnie et la cabane de I'Aguila ( 3 km après La Chapelle de Héas), 24.7 km 
pour 1975 de positif et 1490 de négatif en 09h40.
Après 2 belles journées de repos, le départ à 07h00 nous replonge vite dans le vif du sujet, 
on prend 1150 de positif sur 7 km, le ciel est bleu et la température fraîche, 
puisque après le refuge des Espugettes, I'herbe est toute givrée !
Arrivésau col d'Hourquette d' Alans à 2430m,nous prenons notre pose café au soleil, comme des lézards !!!
 La descente jusqu'au lac des Gloriettes est agréable et souple, ce qui nous permet d'arriver pour un déjeuner pas volé !! 
Nous prenons ensuite par Turon de Pouey Boucou pour arriver à La Chapelle de Heas. Nous prolongeons jusqu'à la cabane 
de I'Aguila à 1900 m,où la pluie se met à tomber et la température à baisser ! 
Contents de trouver cet abri qui va nous permettre de passer une bonne nuit au sec.
Nous n'avons pas croisé de faune sur cette étape mais du monde autour du lac des Gloriettes !
Bonne soirée
(message reçu ce 8.07 à 09h21)


Profil de l'étape : Gavarnie - Cabane d'Aguila

6 juillet - jour 18

Dicton du jour : "Un homme qui ne marche pas ne laisse pas de traces."
Dernière journée de repos,nous avons reçu le ravitaillement, on va réorganiser les sacs, 
charger tous les appareils en énergie, comme nous, et attendre demain matin.
Bonne journée.

N.B.

La page " Encouragements " a été modifiée et est, à nouveau opérationnelle.


5 juillet - jour 17

Dicton du jour: "Quand on est sur le point d abandonner, c est le moment de continuer."
Après une bonne nuit et une grasse matinée, réveil à 08h00, les anciens démontent leur bivouac 
et nous prenons un dernier ptit dej ensemble.
A 10h00, ils embarquent dans un bus pour Lourdes, où ils ont prévu de brûler un cierge!!!! 
Nous concernant, la journée suit son court et nous nous reposons en attendant notre assistance ravitaillement 
dans la journée, menée de mains de maître pas Anaïs ,compagne de Stéphane.
Bonne journée.

Profil de l'étape : camping de la Bergerie

4 juillet - jour 16

Dicton du jour: "Le voyage c'est aller de soi à soi en passant par les autres."
Très petite étape aujourd'hui, entre la cabane de Sausse Dessus et Gavarnie, 8.3 km avec 212 m d'ascension et 720 de négatif en 02h15, 
ce qui nous fais arriver à Gavarnie pour la pause café que nous prenons dans un bar, au chaud, 
assis et avec des croissants pour certains et gâteaux basques pour d autres,
 même si nous avons quittés le 64 depuis quelques jours !! 
Le ciel du matin était bouché avec du brouillard, qui s'est dissipé sur le coupsde midi, pour un bon repas au restaurant I 
Entre Potes, sur la terrasse face au Gave de Pau, belle ambiance! 
Ce midi pas de liophilisé, camembert rôti et hamburger maison!
Ça change!!!
A 14 h, nous nous installons sur le camping de la Bergerie, face au Cirque, vue magnifique et ce sera nos quartiers 
jusqu'à mercredi matin, vu que I'on a un jour et demi d'avance, gagnés grâce à nos deux retraités, 
qui ne chôment pas et qui envoient du lourd !! 
Félicitations à eux, car ils nous quittent demain pour nous retrouver aux Bouillouses dans deux bonnes semaines. 
Bon dimanche.


Profil de l'étape: cabane de Sausse dessus - Gavarnie

3 juillet - jour 15

Dicton du jour: "S'éloigner de tout rapproche un peu de l'essentiel."
Étape entre le lac du col d Arratil (200 m en dessous) et la cabane de Sausse Dessus (1900m): 
22,5 km pour 1240 de positif et 1680 de négatif en 09h15.
Démarrer 200 m de positif juste après le ptit dej, dans de la pierre, ça réchauffe!!
Arrivés au col d'Arratil à 2600m, nous basculons côté espagnol en suivant une trace qui longe une courbe de niveau 
suivie d'une pente très raide et que du caillou, pour ressortir environ 2 km plus loin en France au col des Mullets à 2591. 
La descente jusqu'au refuge des Oulettes de Gaube à environ 2000 m et assez raide et
technique, qui nous tait déboucher sur une rivière de galets qui devait être un ancien glacier.
Après la pause café près du refuge, nous entamons une montée de 700 m jusqu'au col d'Hourquette d'Ossoue à 2734m,
 longue mais pas trop technique avec deux névés simples à passer.
Au col, nous rejoignons le refuge de Bayssellance à 2650 pour déjeuner à I'abri du vent!
La descente jusqu'au barrage d' Ossoue à 1834m et longue mais agréable, avec un pont de neige à passer 
et un petit passage vertigineux. 
Nous rejoignons ensuite la cabane de Sausse dessus, ou malheureusement I'intérieur est un dépotoir, quelle tristesse 
de voir la bêtise humaine, capable de monter du poids. de consommer et incapable de redescendre moins lourd! 
Nous posons le bivouac à quelques dizaines de mètres de
la cabane au bord d' un petit ruisseau, bel endroit encore pour une belle nuit !
L' étape a été très agréable, une météo couverte et soleil à la fois, des marmottes 
avec lesquelles on commence à discuter, et pas mal de randonneurs !
Bonne soirée.

Profil de l'étape :  col d'Arratil - cabane de Sausse dessus

2 juillet - jour 14

Dicton du jour : "On voyage pour changer, non de lieu, mais d'idées."
Après une encore bonne nuit dans un cadre magique, le réveil de 06hOO nous est habituel 
et c'est en fanfare que nous souhaitons les 42 ans du petit Stéphane avec un courrier livré par une marmotte !!
Le départ est violent: un guet à franchir pieds nus, dans une eau à pas plus de 5 degrés 
les pieds changent vite de couleur et nous aurons encore une fois à le faire 
lors de l' ascension de 550 mètres de positif dans une pente raide, caillouteuse et avec de beaux névés 
qui nous obligent à mettre les crampons à deux reprises pour plus de sécurité !
Arrivés au col de la Fâche à 2664 m, une petite pause café nous fait du bien, 
face à la vallée qui donne sur le refuge de Wallon Mercadau, que nous atteignons un peu avant midi pour déjeuner !
Nous reprenons I'ascension pour le col d'Arratil à 2550m et décidons de poser le bivouac 
quelques dizaines de mètres en dessous sur un beau promontoire herbeux puisque plus loin, il n' y a que du minéral. 
Nous avons encore un bel endroit pour la nuit !
Cette étape de 14,7 km avec 1200 de positif et 990 de négatif en 07h40 était encore riche en paysages somptueux, 
quelques marmottes, un cheval qui nous a suivis pendant quelques centaines de mètres et quasiment pas de randonneurs !!
Bonne soirée.

Profil de l'étape : lac Campo Piano  - col d'Arratil

1er Juillet - jour 13



Dicton du jour : "Il n y a pas de wifi dans la nature mais on y trouve une meilleure connexion !"
Étape entre La cabane du caillou de Soques et El réfugie de Respomuso ( Espagne). 19,5 km 
pour 1650 de positif et 950 de négatif en 09h00. 
Après une douce et belle nuit, au calme, nous démarrons à 07h30 pour une ascension de 1000m sur 7 km qui nous mène au col d Arious à 2250. Nous redescendons vers le lac d'Artouste puis remontons vers le refuge d' Arremoulit 
afin d'éviter le passage d Orteig, trop technique avec des sacs lourds !
Pause repas devant le refuge puis reprenons notre chemin jusqu'au Refuge de Respomuso,
avec une bonne ascension dans un pierrier jusqu'au col d Arremoulit à 2448m.
La descente vers le refuge est d'une beauté magistrale , du minéral, de la flore splendide, des vues somptueuses et une faune extraordinaire, 
jeune Isard qui a vite rejoint sa mère en nous voyant, des marmottes à n'en plus finir!!
Nous dépassons le refuge pour poser le bivouac au lac Campo Piano.
Encore un bel emplacement avec comme voisins des marmottes.
Bonne soirée.

Profil de l'étape : Cabane du caillou de Soque  - lac Campo Piano

Medias

Tous les jours de nouvelles photos et des vidéos dans la rubrique Medias 



30 juin - jour 12

Dicton du jour: délaisse les grandes routes, prend les sentiers. 
Étape entre le refuge de Larry et cabane du Caillou de Soques. 20 km pour 1430 de positif et 1770 de négatif en 09h05.
Après une bonne nuit à I intérieur du refuge non gardé de Larry,nous décollons vers 07h15 pour un bon positif d'environ 400 m 
jusqu'au col d Ayous d'où nous redescendons vers le refuge d Ayous , nous longeons de magnifiques lacs 
avant de redescendre jusqu'à la cabane de cap de Pount avant de remonter vers le col de Peyreget 
où, à mi chemin, nous faisons notre pause déjeuner !
Nous reprenons I'ascension jusqu'au col à 2200 m  pour redescendre sur le refuge de Pombie à 2000 m,
nous rechargeons en eau et continuons de descendre jusqu'à la cabane du caillou de Soque 
où nous installons, contents, le bivouac pour une bonne nuit !!
Belle étape où nous avons croisé quelques marmottes et pas mal de randonneurs.
Des vues à couper le souffle et beaucoup de minéral autour de Pombie!
Bonne soirée.

Les images ne nous parviennet pas... en attendant, voici des images d'hier, reçues ce matin vers 11 heures.

Hier, ils ont acheté du fromage (marcher, ça creuse) chez un berger
qui leur a offert des bières (marcher, ça donne soif...)

Profil de l'étape : Refuge de Larry - Cabane du caillou de Soque

29 juin - jour 11

Dicton du jour: "Ce que tu prends pour un sommet, n' est qu une simple marche."
Étape entre le bois d Espelunguére et le refuge ( non gardé) de Larry.
19,7 km pour 1290 de positif et 1040 de négatif en 07h45.
Après une grasse mat, levé à 06 h15, petit déjeuner et démontage du bivouac toujours sous le brouillard !
On décolle vers 07h45 par une descente légère puis un petit col jusqu'au lac des Sansanet où I'on fait notre pause café ! 
Ensuite nous attaquons pour 300 mètres de positif  jusqu'au col de Lazaque où nous déjeunons.
On redescend sur la cabane d'Arnouze avant de reprendre pour 450 mètres de positif  jusqu'au col de Gouestoul à 1840 mètres pour enfin apercevoir le refuge de Larry que nous retrouvons 15 min plus tard.
Beau petit refuge non gardé ou à la fontaine, nous pouvons faire un peu de lessive et se doucher, sauf pour les moins téméraires !!!! 
La nuit va être bonne !
Bonne soirée.

Profil de l'étape : bois d'Espelunguére - refuge de Larry

A ne pas rater

N'oubliez pas de consulter la nouvelle rubrique Medias  où vous trouverez des photos et des vidéos.

Bon visonnage

28 juin - jour 10

Dicton du jour: "Dans un voyage, ce n est pas la destination qui compte mais toujours le chemin parcouru et les détours surtout!!"
Étape entre Lescun et le Refuge d Arlet (4 km après): 23 km pour 1465 de D+ et 1100 de D- en 09h20. 
Grosse journée.
Dès le départ, on prend 900 m sur 4 km, sous un beau soleil et une température fraîche: 2 degrés au réveil ! 
Une belle ascension jusqu'au col de Pau,qui nous offre un panorama à couper le souffle.
Petite pose café avec les Isards en visuel, splendide. A midi, déjeuner sur un promontoire herbeux, tout moelleux !! 
Au Refuge d Arlet on recharge en eau à la source en croisant des Lamas et continuons sur 4 bon km de descente où nous trouvons de quoi bivouaquer pour la nuit. Il est déjà 17h00 et sommes ravis de nous arrêter pour ce soir, sous un ciel qui se couvre, 
normal, nous sommes toujours dans le 64!!!!
Bonne soirée

Profil de l'étape : Lescun - Refuge d'Arlet

27 juin - jour 9

Dicton du jour : "La vie ce n est pas seulement respirer, c est aussi avoir le souffle coupé."
Étape entre la Pierre saint Martin et Lescun ( 4 kil après le village)
23,7 km pour 1155 de D+ et 1713 de D-en 09h00.
Départ en fanfare à 07h30, entre les chevaux ,les brebis et les cochons qui se promènent sur la station.
Le temps est au beau avec un petit vent froid ! On doit partir trop vite, car une erreur de casting nous fais monter 
à 2100 m d' altitude où nous n' aurions pas dû être !
Tant pis,belle vue!
On s'en sort bien puisque sans trop de galère nous récupérons notre trace initiale,
le paysage est de toute beauté,nous sommes dans le minéral,splendides.
Pause café de 10h et nous repartons jusqu'à midi, descente dans les pâturages avant de rentrer en forêt où nous déjeunons !
Vers 15h nous arrivons à Lescun, arrêt pour acheter quelques fromages dans une bergerie et nous mangeons sur place 
quatre bonnes faisselles de brebis, en direct!!!!!
Ok recharge en eau à I'église du village qui sont de toute beauté (I église et le village). 
A 17h00 nous posons le bivouac au bord d'une rivière, nous sommes bien et heureux, le ciel s'est bouché,pas grave. 
Bonne soirée.

Profil de l'étape : la Pierre Saint Martin - Lescun

26 juin - jour 8

Dicton du jour: " Si tu ne peux pas voler, cours, si tu ne peux pas courir, marche, si tu ne peux pas marcher, rampe mais, surtout, ne t'arrête jamais d'avancer."
Etape du jour entre Sabukia et la Pierre Saint Martin
18.5 km pour 1575 de D+ et 790 de D- en 07h15.
Après une nuit merveilleuse au milieu des fougères sans bruit et sans pluie, le top, départ à 07h30, un bon morceau de pisé et de chemins moins agréables, , une pause vers Saint Angrasse et on attaque le sérieux: une montée de 3 km pour 900 de D+ en sous-bois de forêt de hêtres superbe et entre des gorges magnifiques, on se serait crus dans un pays exotique!
Arrivés à la sortie de la forêt vers midi pour déjeuner en alpages avec une vue à tomber !!
2 heures plus tard, sur une belle trace hors GR10, on arrive à la station de Pierre Saint Martin.
Les parents du ptit Steph nous attendent, opérationnels, pur le ravitaillement! Merci beaucoup à eux pour leurs encouragements et leurs sourires avec les amis qui les accompagnent.
On en profite pour se doucher au gîte de Jeandel, et, après 2 bonnes heures, nous les quittons pour une centaine de mètres pour le bivouac de la nuit. Un bel emplacement au milieu de la station. Il y a encore le soleil, une bière et voila l'orage, le brouillard et la grêle, 10 bonnes minutes, on est habitués mais à l'abri, secs, reconditionnés, propres, le moral au beau fixe et... les sacs de nouveaux très lourds.
Bonne soirée.


Profil de l'étape : Sabukia - la Pierre Saint Martin

25 juin - jour 7

Dicton du jour : "Le vrai domicile de l'homme n'est pas une maison mais la route et la vie elle-même est un voyage à faire à pied."
Etape du jour entre Port de Larrau et Saboukia (770 m) à 3 km du pont de l'Enfer.
23,2 km pour 903 de D+ et 1650 de D- en 09h20.
Après une nuit venteuse et froide, réveil à 06h00 avec la fraîcheur et le soleil.
Une belle étape au milieu des pâturages, avec un peu de "tout schuss" mais bien préparé !
Un repas de midi, au milieu d'un col, entourés de brebis, magnifique, le rêve !!
On en profite pour tout faire sécher, une bonne pause d' une heure et demie qui fait du bien.
On repart et on rentre de nouveau dans la brume, légère, jusqu'au bivouac!
La nuit devrait encore être bonne.
Bonne soirée à tous.

Profil de l'étape: Port de Larrau - Saboukia

24 juin - jour 6

message reçu à 20h07
Dicton du jour : "Le voyage à pied est une ouverture au monde qui invite à l'humilité et à la saisie avide de l'instant."
Etape entre les cabanes d' Egurgie et le Port de Larrau très compliquée à cause de la boue,
pas beaucoup de pauses à cause de la météo.
Bivouac au Port de Larrau, en plein vent! Les tentes sont bien accrochées!!!
Pour le moment plus de pluie mais il fait frais.
Bonne soirée !

Profil de l'étape : Cabanes d'Egurgie - Port de Larrau

23 juin - jour 5

Dicton du jour : "Si vous n'escaladez pas de montagne, vous ne pourrez jamais profiter de la vue! "
Etape de 28.4 km avec 1255 m de D+ et 1400 m de D- en 9h25
Pluie toute la journée jusqu'à 16h00, belle étape dans le brouillard, terrain par moments très glissant,
nous avons été obligés d'utiliser les bâtons.
Tout le monde va bien et garde le moral malgré l' humidité et la fraîcheur!
Bonne soirée

22 juin - jour 4

Dicton du jour : "On devient stoïque à force de larmes et bon marcheur à force d'ampoules."
(Olivier tient un carnet de route dans lequel il a préparé un dicton pour chaque jour:
Le randonneur est aussi un penseur.)

Etape de 23 km avec 1200 D+ et 770 D-, arrivés au col d'Auzaraï.
Encore une belle étape avec de beaux vallons verdoyants, un peu de bitume et quelques belles forêts de hêtres.
La pluie tombe une fois le bivouac monté, Parfait.
A demain.

Profil de l'étape : Elizondo - col d'Auzaraï

21 juin - jour 3

Message du 22 juin à 16h15 : Départ du col de Lizarieta, direction Elizondo plus 5 km de l'étape de demain !
Total 29 km pour 1200 de D+ Superbe étape au milieu des futaies de hêtres et de châtaigniers
avec de beaux paysages vallonnés et verdoyants.
Bivouac près d'une petite rivière qui nous a permis un léger nettoyage !!!
La météo du jour était parfaite, quelques nuages et du soleil.
Au moment du message, le temps tourne à la pluie mais nous sommes à l'abri

Profil de l'étape : Col de Lizarrieta - Elizondo

20 juin - jour 2

Ce matin, réveil à 5h45, départ à 7h00
message de 8h27 : Nous sommes au col d' Ibardin (317 m), on attaque la Rhune (905 m) après un café
message du 21 juin à 10h45: nous sommes partis de Xodolko à 07h00, arrivés au col de Lizarieta à 17h00
avec 25 kg sur le dos et 1100 de D+ et 900 de D-, via la Rhune, hard la montée!
Belle journée, temps sec et légèrement couvert.

Profil de l'étape : Xoldoko - col de Lizarieta

Aujourd'hui, problèmes avec le site... il faudra tout refaire... c'est ça l'informatique parfois !
Vous retrouverez vos rubriques préférées le plus rapidement possible.
Et ce sera même mieux puisque nous disposerons la semaine prochaine de photos de meilleure qualité ainsi que de vidéos.
A demain

19 juin- jour 1 : le départ

Pendant des années, ils y ont pensé.
Pendant des nuits, ils en ont rêvé.
Minutieusement, ils se sont préparés.
Aujourd'hui, enfin, c'est le grand jour, celui du départ.


gare de Carcassonne - 8 heures

gare d' Hendaye - 14 heures

Dernières infos du soir: Arrivés à Xoldohogaina après 3 heures de marche sous le soleil, 
10 km parcourus avec 700 m de D+ et 210 de D-, 
avec une magnifique vue sur l'océan et les montagnes
Ce soir, le brouillard tombe. Le coucher est prévu vers 20 h00.
A demain pour la suite.

Profil de l'étape: Hendaye - Xoldoko

Google Analytics

Google Analytics est un service utilisé sur notre site Web qui permet de suivre, de signaler le trafic et de mesurer la manière dont les utilisateurs interagissent avec le contenu de notre site Web afin de l’améliorer et de fournir de meilleurs services.

Facebook

Notre site Web vous permet d’aimer ou de partager son contenu sur le réseau social Facebook. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de Facebook: https://www.facebook.com/policy/cookies/

Twitter

Les tweets intégrés et les services de partage de Twitter sont utilisés sur notre site Web. En activant et utilisant ceux-ci, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter: https://help.twitter.com/fr/rules-and-policies/twitter-cookies